La cire

La cire est une sécrétion produite par des glandes situées sur l'abdomen des ouvrières de l'Abeille domestique. Mais ce ne sont que les ouvrières « cirières », âgées de 12-14 jours environ, qui la fabriquent l’extraient avec leurs mandibules et leurs pattes avant de confectionner les alvéoles. C’est un des nombreux « métiers » des ouvrières qui, ensuite, seront gardiennes de la ruche, etc.


La cire est produite sous forme de fines écailles transparentes à blanches. Au contact de la ruche, elle se charge de différentes substances, notamment des pigments du pollen, de la propolis, des cocons, qui en changent la couleur.


Les ouvrières travaillent les écailles pour construire les rayons de la colonie. La cire est élaborée à partir de sucres et représente un travail physiologique important pour les abeilles.


La production d’un kilo de cire requiert en moyenne huit kilos de miel. La production de cire représente donc une dépense énergétique très importante pour la colonie.

Riche en vitamine A, la cire d'abeille est très utilisée en cosmétique et en dermatologie, pour ses vertus protectrices et assainissantes pour l'épiderme. Elle convient même pour les peaux grasses. La cire d'abeille constitue ainsi la matière première pour réaliser ses crèmes et baumes cosmétiques naturels. La cire est particulièrement efficace pour adoucir, lisser, hydrater la peau, par l'intermédiaire d'un film protecteur qu'elle forme lors de l'application. Elle a aussi beaucoup de vertus thérapeutiques pour l'intérieur du corps (estomac, intestins...)